Se lancer dans le métier de baby-sitting

Vous êtes étudiant et vous désirer gagner un peu d’argent de poche pour payer vos études ou pour vos petites caprices. Le baby-sitting est un bon moyen de concilier job et études. Vous pouvez l’exercer durant l’année et selon vos disponibilités ou vous êtes en recherche d’emploi comme baby-sitter. Ce job peut être régulier ou occasionnel c’est-à-dire garde d’enfants régulière ou baby-sitting ponctuel. C’est une expérience enrichissante mais exige de sérieuses responsabilités

Cet article a été réalisé pour vous donner quelques conseils et vous aider dans les enjeux de ce métier de  » Baby-Sitting ».

Conduites essentielles à tenir, notions de sécurité, de savoir être avec les enfants et les parents, mais aussi votre rémunération, par exemple sont figurés dans cet article.

Responsabilité – Maturité – Respect – Patience – Diplomatie – Dynamisme – Bon sens sont des mots clés.

Qu’est-ce qu’on attend des baby-sitters ?

Les tâches des baby-sitters sont multiples. Par exemple, pour le cas de baby sitting 92, ses personnels peuvent assurer les tâches suivantes :

  • Aller chercher l’enfant ou les enfants à l’école

  • Préparer le goûter

  • Faire réciter les leçons, réviser

  • Réchauffer le dîner ou préparer un repas selon vos capacités

  • Jouer ou faire jouer dans ou hors le domicile (jardin privé ou parc publique)

  • Donner le bain

  • Lire une histoire

  • Le coucher

  • Plus les demandes particulières des parents

N’hésitez pas à faire appel aux services de baby sitting 92 pour vos besoins de garde d’enfant dans le 92. Baby sitting 92 offre également la possibilité d’apprendre à vos enfants la langue anglaise dès 3 ans.

Le baby-sitting n’est pas limité aux seuls moments après la classe; vous pouvez vous proposer pour les vacances scolaires, les soirée, les mercredis, ou même durant les week-ends ou les parents aussi peuvent vous en demander.

Votre engagement

Veiller à la sécurité de l’enfant, ne jamais le laisser seul ou sans surveillance.

Respecter les recommandations des parents concernant les habitudes et les particularités de l’enfant.

Lui proposer des activités et participer aux siennes; vous êtes aussi là pour favoriser son éveil.

Vous n’invitez pas vos amis à passer chez les parents.

Aussi, vous ne passez pas des appels sur le téléphone de la famille ou sur votre portable.

Vous ne devez pas toucher aux affaires de la famille.

Une annonces vous intéresse

Assurez vous que le lieu, l’heure de la prise de charge, ainsi que les temps de garde, correspond bien à votre emploi du temps. N’oubliez pas que les parents vous fond confiance et les enfants n’aiment pas attendre; ils se sentent souvent abandonnés et sont difficile à rassurer en cas de retard.

L’âge des enfants que vous espérez garder a une grande importance; il est très différent de s’occuper un nourrisson ou un enfant de 6 ans. Chaque âge a ses propriétés et l’attention et les soins que vous aurez à donner ne seront pas les mêmes. Choisissez l’âge où vous êtes plus à l’aise!

Les premiers contacts

Premier contact téléphonique:

  • Présentez vous simplement, soyez clair et formulez distinctement vos phrases

  • Situez l’endroit où vous avez eu l’annonce, son contenu

  • Répondez simplement aux questions, sans en faire trop

  • Vous avez une formation aux premiers secours ou effectué la formation baby-sitting, précisez-le, c’est un atout

  • Demandez des renseignements sur l’enfant qui ne seraient pas sur la fiche de présentation, montrez votre intérêt. Quels sont ses goûts, jeux favoris , etc.

  • Évoquez, si vous pensez que votre interlocuteur peut être réceptif, le prix de votre intervention

  • Proposez un rendez-vous en présence des enfants.

Lors du premier rendez-vous:

  • Cette première prise de contact permet à tous de se rencontrer; alors, soignez votre présentation.

  • N’oubliez pas de faire preuve de responsabilité, de maturité et de respect,

  • Efforcez-vous d’être à l’heure! Si vous êtes certain d’avoir du retard, ou en cas d’impossibilité, il est très important de prévenir; n’hésitez pas à demander un autre rendez-vous.

  • Jouez le jeu avec l’enfant, acceptez de voir sa chambre s’il vous offre à la découvrir et partagez sa passion pour ses jouets, son doudou, etc.

  • Si par contre, l’enfant montre de certain réserve à votre présence, essayez de trouver des astuces pour l’aborder et pour gagner sa confiance car cette situation très délicate. Vous devez montrer votre capacité de prise en charge et votre expérience avec des enfants en faisant preuve de professionnalisme et de diplomatie.

  • Parlez de votre expérience, des jeux et des activités que vous avez mené avec d’autres enfants.

  • Faites préciser les tâches et les horaires à effectuer

  • Soyez à l’écoute des parents et prenez note de leurs consignes.

Tout ce qui doit être abordé lors du premier entretien avec les parents:

Lors de votre premier entretien, il est important que vous sachiez que, depuis sa naissance, l’enfant suit un rythme régulier pour l’heure de repas, l’heure à laquelle il sort de l’école, de la crèche, à la quelle il se couche. N’oubliez pas de questionner les parents sur les modes de vie, et les intolérances alimentaires de l’enfant. Renseigner-vous aussi sur ses préférences (jeux, musiques, livres …). Ce sont des repères très importants!

Toutes ses habitudes et ses goûts sont à connaître, afin que vos gardes passent le mieux possible. Sachez que, lorsque les parents ne vous renseignent pas sur certaines choses fondamentales, c’est que pour eux, ce sont des évidences ou de simples oublis. Parfois vous serez le premier ou la première baby-sitter de la famille!

Assurance indispensable

Vous pouvez souscrire une assurance en Responsabilité Civile, auprès des Mutuelles ou des Assurances.

La plupart du temps si votre assurance ne vous couvre pas pour le baby-sitting, vous pourrez prendre une extension de garantie intitulée: « Garde à titre onéreux ».

Votre rémunération

Pour les majeurs, votre rémunération ne peut être inférieur au SMIC.

Ces tarifs restent négociables selon le nombre d’enfants , la charge de travail, les horaires tardifs, les jours fériés, l’expérience, etc. tout en respectant le minimum légal. Le nombre d’heures peut évoluer vers un forfait à la journée.

Garde de nuit

Si vous êtes amenés à travailler de nuit; le tarif peut être diminué (2/3 DE LA PRESTATION). On parle de présence responsable (les enfants dorment) et non plus de garde.

Au delà de minuit, il est d’usage que les familles raccompagnent les baby-sitters ou prennent en charge la course de taxi

Mode de règlement

Les baby-sitters doivent être déclarés ce qui signifie que la rémunération doit comprendre les droits sociaux ( assurance maladie, congés payés, retraite par exemple); il ne faut pas oublier l’assurance en cas d’accident de travail. Tout cela rend votre situation de baby-sitter légal et vous cotisez pour votre retraite.

Pendant la prise de service

Communication régulière avec la famille

Lorsque vous serez recruté, il est important d’établir une bonne communication régulière avec la famille:

  • Prenez le temps de raconter comment s’est déroulée la journée avec les enfants, échangez des idées…

  • Prévenez absolument la famille si un problème est survenu avec l’enfant et expliquez comment l’avez vous résolu, profitez en pour parler avec eux des sanctions possibles ( vous devez être cohérent avec l’éducation des parents) .

  • N’hésitez pas à discuter avec les parents si certaines choses vous contrarient dans l’organisation ( modalité de paiement, retard régulier des parents …) avant que les choses ne se produisent.

  • De votre côté, vous devez être extrêmement sérieux: prévenez d’avance si vous avez un empêchement ou si vous changer d’emploi du temps.

Quelques notions de sécurité

La sécurité c’est juste du bon sens, avec une bonne dose de vigilance!

Entre 0 à 7 ans, chaque pièce de la maison recèle des pièges qu’il peut être nécessaire d’anticiper.

Pour votre tranquillité, celle des parents, mais surtout pour la sécurité des enfant, veillez à bien avoir un numéro de téléphone où vous pourrez joindre les parents. La plupart du temps, vous n’aurez à gérer que des bobos sans gravité. Mais une griffure ou un coup même très léger, peut prendre des proportions considérables pour un enfant.

Dans tous les cas, prévenez les parents même si il s’agit d’une blessure bénigne.



Laisser un commentaire