Séjour au pays du soleil levant : 3 tenues traditionnelles japonaises

Le Japon est compté parmi les pays les plus riches en ce qui concerne le patrimoine culturel. Les trésors de cette destination dans ce domaine sont tout simplement phénoménaux. Les passionnés de découvertes originales seront particulièrement servis lors d’une escapade au pays du soleil levant. Les tenues japonaises sont entre autres des sujets d’observation intéressants. Le pays possède des habits pour chaque occasion. Les hommes comme les femmes peuvent arborer divers vêtements à la fois singuliers et élégants.

Le Kimono

C’est sans aucun doute l’un des vêtements japonais les plus populaires au monde. En effet, le Kimono est connu presque partout à travers le globe pour être l’accoutrement japonais le plus emblématique. Le kimono représente notamment le vêtement national du pays et est porté indistinctement par les hommes et les femmes de tout âge. Durant un séjour au Japon, les vacanciers remarqueront très certainement cette longue robe en forme de T qui arrive jusqu’à la cheville.

Quant aux manches et au col du kimono, ils sont également longs (jusqu’à un demi-mètre pour les manches au niveau des poignets). Les jeunes filles non mariées portent ce vêtement avec des manches qui peuvent pratiquement toucher le sol. Enroulé autour du corps avec le rabat gauche sur celui de droite, le kimono est ensuite attaché par le biais d’une grande ceinture appelée « Obi », qui vient se nouer à l’arrière.

Le Junihitoe

Le Junihitoe est également un genre de kimono d’époque qui sont uniquement porté par la femme à la cour qu Japon . C’est en fait un vêtement assez complexe, mais qui déborde d’élégance. On compte pas moins de douze couches d’habits de soie dans la constitution de cette tenue traditionnelle japonaise. Cette particularité confère au junihitoe un poids total d’environ vingt kilos. Ce qui est assez lourd pour un vêtement. Chaque couche de vêtement de soie porte un nom qui lui est propre. La couche la plus proche du corps est notamment fabriquée avec de la soie blanche. Les 11 couches de soie sont fermées par un manteau.

Le statut d ainsi que le goût de la femme qui porte le junihitoe sont observables au choix de la combinaison des couleurs, mais aussi par l’assortiment des couches du vêtement. Le junihitoe est enfin l’un des vêtements traditionnels japonais les plus coûteux en raison de leur rareté. Leur fabrication a effectivement presque cessé. Les vacanciers auront le privilège d’en admirer des pièces inestimables pendant leur escapade culturelle au pays du soleil levant dans les musées de cette destination.

Le Yukata

Habit traditionnel japonais porté généralement l’été, le Yukata est une sorte de kimono léger arboré par les locaux pour les événements estivaux comme l’Obon ou la Fête des fantômes. Il est tout de même intéressant de remarquer qu’il existe deux types de yukata. Le premier est le vêtement que l’on assimile au kimono dans sa version officielle, mais en mois cérémonieux. Ensuite, il y a le yukata qui est un habit de bain et qui sert le plus souvent à la sortie des sources des auberges typiquement japonaises : les ryokans.



Laisser un commentaire